Le Lien

Contrex, Vittel, Perrier, Quézac, Nestlé Waters Service

 

 

 

NÉGOCIATION GROUPE

 


L’actualité du site ne doit pas mettre de coté ce qui se passe au niveau du Groupe.

 

Au mois d’octobre dernier, nous vous informions de la volonté de Nestlé de négocier des accords au niveau du Groupe qui englobe ces société : Nestlé France SAS, SITPA, Nestlé Grand Froid, SPAC, Herta, Davigel, Nestlé Clinical Nutrition, Nestlé Home Care, Proteika, Nespresso, Nestlé Waters France, Nestlé Waters Services, Nestlé Waters Marketing/distribution, Nestlé Waters Management Technologie, Nestlé Waters Centre, Nestlé Waters Supply Est, Nestlé Waters Supply Sud, Nestlé Purina Petcare France SAS, Nestlé Waters SA, SFER.

 

La CGT est claire, il n’est pas question de signer de tels accords, ou alors que Nestlé aille au bout de la logique. En effet, si les filiales forment un Groupe, alors qu’il mette fin à la filialisation, véritable système de pillage de la richesse créée par les salariés. A ce moment là, des représentants de chaque société pourront siéger à ce niveau et négocier.

 

Nestlé persiste dans sa démarche, une réunion s’est tenue à ce sujet le 07 janvier 2010 à Noisiel.

Lors de cette réunion, la direction a remis un projet d’accord aux organisations syndicales pour définir les modalités d’organisation de négociation de niveau Groupe au niveau France.

 

Devant la position claire et déterminée de la CGT, il apparaît que Nestlé, pour tenter d’obtenir une signature, ait fait quelques concessions, sans pour autant rendre le projet d’accord acceptable.

 

Le projet proposé est un accord cadre qui détermine dans un premier temps, les sujets à traiter ; Travailleurs handicapés, Égalité femmes/hommes ainsi que le calendrier des négociations. Tout accord, après signature, devra être négocié dans chaque société dans les 3 mois.

 

La CGT s’interroge fortement sur les marges de manœuvre pour la négociation au niveau local.

 

Ceci dit, Nestlé cherche tout de même à ouvrir une brèche. L’intérêt de la direction est ailleurs.

Avec une éventuelle signature, ce serait la porte ouverte à d’autres thèmes de négociations et la facilité pour Nestlé d’appliquer, par exemple, des mesures de restructurations identiques pour l’ensemble des sociétés.

Il suffit de voir les difficultés que nous rencontrons depuis plusieurs années sur nos sites pour négocier sérieusement nos statuts pour comprendre tout le danger des négociations au niveau du groupe.

 

La CGT privilégiera toujours les négociations locales, au plus près des salariés, qui sont les seuls à pouvoir, par leur action, imposer des reculs aux projets de la direction.

 

Dans ces conditions aussi floues il n’y a aucune raison valable pour qu’un syndicat signe un accord au niveau groupe, puisque cela n’apporterait rien aux intérêts des salariés

 

A l’issue de cette réunion un tour de table a été fait en tenant compte de la représentativité syndicale dans le groupe :

 

 

 

 

 

 

La CGT qui représente 41,04% : s’est exprimée Contre la signature

FO qui représente 9,44% : s’est exprimée Contre la signature

CFE/CGC qui représente 11,31% : s’est exprimée Pour la signature

CFTC qui représente 10,33% : ne serait Pas contre

CFDT qui représente 27,88% : serait  Pour

 

Pour la CGT, toute signature est importante. En ce qui nous concerne, nous n’apposons la nôtre que lorsque l’intérêt des salariés y est assuré.

Les syndicats doivent se déterminer avant la fin du mois. Nous vous tiendrons informés.

 

Suite à la réunion, voici ci-dessous un courrier CGT adressé à Mme BRARD, DGRH de Nestlé France :

 

 

Madame,                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

 

 

Mandaté par ma fédération pour représenter notre organisation dans le cadre des discussions sur les modalités d’organisation d’un éventuel accord de niveau groupe, je tiens à vous rappeler que dans toutes les sociétés du Groupe la CGT est ouverte voir demandeuse de négociations sur les thèmes suivants :

 

            Égalité Femmes/hommes

            Travailleurs handicapés

 

Pour certaines sociétés des accords prévoient des modalités pour en discuter.

Il s’agit de thèmes légaux et obligatoires qui n’ont pas besoin d’un accord cadre de Groupe pour les aborder.

 

Seul le manque de volonté des directions n’a pas permis d’ouvrir ces négociations.

 

De part votre obstination à vouloir faire signer un accord cadre de Groupe, qui n’a pour contenu que d’identifier les thèmes, les dates et les modalités de négociations, vous mettez les syndicats dans le doute du bien fondé et du but réel d’un tel accord.

 

Notre première remarque est :

            Avez-vous réellement l’intention que ces négociations aient lieu ou cherchez vous un point de blocage ?

La deuxième remarque est :

            Pourquoi vouloir la signature des organisations syndicales pour traiter des sujets qui sont légaux et obligatoires et pour lesquels, de surcroît, nous sommes demandeurs ?

 

Ainsi, pour ces raisons, et par la présente nous vous demandons d’ouvrir ces négociations au plus vite dans chaque société, en respectant le cadre légal sans imposer cet accord cadre, qui n’aurait pour conséquence que d’alourdir et tendre les négociations.

 

Dans l’attente, veuillez agréer, Madame, nos salutations distinguées.

 

Le secrétaire général du syndicat

 

 

 

 

Olivier ALMERAS

 

 

                                                                                                          

La CGT le 21 Janvier 2010

lundi 17 mai 2010 07:06 , dans Information



Aucun commentaire pour l'article: Le Lien



Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.91.137.223) pour vous identifier.     



ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à cgt-perrier

Vous devez être connecté pour ajouter cgt-perrier à vos amis

 
Créer un blog